Sans titre26

L’histoire universelle recense plus de 2500 guerres, dans lesquelles ont péri des millions d’êtres humains. Les guerres sont en général réalisées pour redistribuer, au moyen de la violence armée, les biens sociaux, les arrachant aux uns et les remettant aux autres.

Aujourd’hui ces intérêts sont camouflés sous des motifs dits religieux, géopolitiques, ou de « défense » des droits de l’homme, etc.

En même temps, le progrès technologique produit des armes toujours plus dévastatrices qui visent de plus en plus la population civile, justifiant et définissant cela par « dommages collatéraux ».

 

 

Sans titre27

La vente d’armes continue d’être l’un des commerces les plus lucratifs réalisé par de nombreux pays,

principalement les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Nous aspirons à vivre dans un monde où les nations résolvent leurs conflits sans avoir recours à la guerre et renoncent dans leur constitution à utiliser les guerres.

 

MAIS PAS SEULEMENT, NOUS PARLONS DE TOUTES LES VIOLENCES .....

 

" 14% des élèves ne se sentent pas en sécurité au collège. Les insultes, les coups, font désormais partie du quotidien de l'école. Quelles solutions ?

C’est la face noire de l’école. Celle des coups, des menaces et de la peur. Il suffit d’ouvrir les journaux. Depuis la rentrée de septembre, les faits divers s’enchaînent. A Bourg-Saint-Maurice, en Savoie, un enfant se suicide. Il était roux. On se moquait de lui. Il s’est pendu. A Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine, une élève mord un professeur qui veut lui confisquer son téléphone portable. A Marseille, des jeunes armés font irruption dans un lycée.

A Argenteuil, dans le Val-d’Oise, un proviseur adjoint est frappé au visage par le frère d’un élève. A Lyon, c’est un professeur de sport qui est passé à tabac par un père à coups de matraque télescopique. A Blaye, en Gironde, un lycéen meurt des suites d’un coup de couteau porté en cours par son voisin… "

Extrait du Nouvel observateur du 24/04/2013  :  http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20130423.OBS6760/harcelement-racket-violences-a-l-ecole-attention-danger.html