Des femmes qui ont fait l'histoire

La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire. Elle est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Lorsque celles-ci de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, c’est une tradition représentant au moins 90 ans de lutte menée par les femmes  pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Le 8 Mars 1917 le gouvernement provisoire Russe a accordé le droit de vote aux femmes. Depuis ces années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies

La Charte des Nations Unies, signée à San Francisco en 1945, était le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer des stratégies, normes, programmes ... pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier. Un site à visiter : www.unwomen.org

De nos jours, 100 ans après ...

Parmi les femmes menacées et persécutées, se trouve la jeune défenseuse des droits de l’homme Malala Yousafzai. Les talibans criblaient de balles cette écolière pakistanaise de 14 ans parce qu'elle avait lutté courageusement pour le droit des filles comme des garçons à l’éducation. Une balle s’est logée tout près du cerveau de cette petite fille fragile comme un pétale de jasmin. La froide tentative de tuer Malala Yousafzai est devenue synonyme de la violence et de la discrimination à l'encontre des filles et des femmes.

Son crime : Avoir élevé la voix, pris la plume pour plaider la juste cause des milliers de femmes démunies et opprimées. Enoncer le drame des misérables paysannes dont la terre et la maison ont été confisquées et pillées. Mettre en lumière les conditions de travail indignes des travailleuses et travailleurs parce qu’il n’existe pas de syndicat indépendant dans leurs pays.

Avec une rose et une bougie dans notre cœur reconnaissant, rendons hommage à ces femmes disparues, connues ou inconnues, que les grands criminels du 21ème siècle et leurs complices avaient abattues, torturées et assassinées, souvent en toute impunité. Élevons notre voix d’être humain libre, juste et solidaire. Remémorons-nous certains noms de femmes courageuses qui ont osé dire et écrire le mot non au risque de leur vie. Non à l’injustice, à la violence, au mensonge, aux pouvoirs totalitaires, ultra intégristes ou corrompus, aux groupes mafieux ou paramilitaires. Non au trafic de femmes et d’enfants au Viêt Nam, Non également au fléau du viol qui sévit en Inde et dans d’autres sociétés. Remémorons-nous certains noms de femmes adorables, telles des fleurs humaines. 

Agissons pour Elles ...


Voilà pourquoi le 8 mars 2014 ne sera pas une journée comme les autres ; nous , femmes et motardEs à la fois, roulerons pour toutes celles qui ont à peine le droit d'exister  ; nous, femmes et motardEs à la fois, prendront nos machines, et rouleront pour Elles, qui ont à peine le droit de circuler, de marcher, de parler, de vivre ....

Ce sera notre journée ; nous serons toutes et tous, humains, motards et motardEs, non-violent(e)s, indigné(e)s, rebel(le)s, actives, pacifistes, vivant(e)s et souriant(e)s. Nous serons toutes et tous afghan(e)s, iranienne()s, africain(e)s, asiatiqu(e)s, européen(ne)s, blanch(e)s, noir(e)s, jaun(e)s ....

Nous roulerons en toute liberté pour toutes celles qu'on ne voit jamais. Nous roulerons aussi pour toutes celles, indignées et actives qui agissent tous les jours pour que le monde de demain change, dans la bonne direction...